Contact

Contrôle des tiers

Luttez contre la fraude au virement grâce au contrôle des tiers

Afin d’optimiser ses chances de réussite, un fraudeur va profiter des périodes à risque (vacances), profiter d’une baisse de vigilance de vos collaborateurs, ou encore user de manipulation mentale ou d’abus de confiance. Pour 1 entreprise sur 3 attaquées, le préjudice financier est d’au moins 10 000 € et pour 14 % d’entre elles il est supérieur à 100 000 €*. La lutte contre la fraude est devenue une priorité pour les Directions financières, en particulier la fraude au virement, le type de fraude le plus répandu en 2021. En effet, avec l’usurpation d’identité, la fraude au faux président ou au faux fournisseur, les techniques utilisées par les cybercriminels sont de plus en plus performantes. Des solutions digitales comme le contrôle automatique des coordonnées bancaires des tiers existent pour aider les entreprises à se protéger.

*D’après l’étude Fraude 2021 d’Euler Hermès

Lutter contre les fraudes

La fraude au virement : un sujet prioritaire pour les entreprises

Concernant la fraude au faux fournisseur, celle-ci peut être difficile à détecter. Le cybercriminel effectue un réel travail d’investigation pour monter un plan bien ficelé. Son objectif : usurper l’identité d’un fournisseur récurrent de l’entreprise. Il va ensuite contacter l’entreprise pour prétexter un changement de coordonnées bancaires dans le but de détourner les futurs paiements. Dans ce cas précis, le fraudeur va tout miser sur la confiance entre l’entreprise et son fournisseur.

Lutter contre l’usurpation bancaire est un sujet prioritaire pour 89 % des Directions financières*. Plusieurs dispositifs de sécurité peuvent être mis en place pour limiter le risque :

  • Vérifier toute modification des coordonnées bancaires d’un fournisseur, par exemple en l’appelant pour vérifier qu’il a effectivement changé de numéro de compte.
  • Mettre en place le principe des 4 yeux sur la création et la modification des fournisseurs : une personne saisit et une autre personne contrôle.
  • Créer une liste blanche des pays autorisés pour les virements

Le contrôle automatique des tiers est un outil supplémentaire que vous pouvez ajouter à la liste pour vous aider à déjouer efficacement les fraudes au virement.

*D’après l’étude Les entreprises face à la fraude au virement en 2021 de Trustpair

Déjouez les attaques grâce au contrôle automatique des tiers

Déjouer les attaques

Vous pouvez profiter du contrôle automatique des tiers sur le logiciel Mesbanques pour seulement 16 euros par mois. Cela nécessite également un abonnement chez l’un de nos partenaires. Nous avons choisi les plateformes spécialisées de contrôle de tiers des deux acteurs majeurs Sis ID et Trustpair.

Une fois abonné à l’un de nos partenaires, le contrôle de vos tiers se fait automatiquement dans l’application. Mesbanques se connecte à la plateforme à laquelle vous avez souscrit puis vérifie automatiquement les destinataires de vos remises de paiements avant qu’elles ne soient validées et envoyées. Une fois les contrôles effectués, le tiers ou l’ordre de paiement s’affiche en vert s’il est fiable, en orange s’il est peu fiable, ou en rouge s’il n’est pas fiable.

Cette option vous assure une réduction significative du risque de fraude au virement, une suppression des erreurs humaines en limitant les contrôles manuels, ainsi que le maintien d’une base de données de destinataires à jour et sécurisée.